Articles

Mes dernières lectures #12

Image
Si je n'ai pas été très assidue ces derniers temps sur le blog, je n'ai pour autant pas trouvé le temps long. Bien au contraire. J'ai lu pas mal de livres empruntés à la bibliothèque du coin, j'ai donc de quoi dire ici en matière de lecture.

D'ailleurs, ceux qui connaissent bien mes goûts en matière de bouquins remarqueront un intrus parmi les 4 livres ci-dessous. Devinez lequel...



"La maison d'à côté" de Lisa Gardner "Un fait divers dans une banlieue résidentielle de Boston passionne les médias. Sandra Jones, jeune maîtresse d'école et mère modèle, a disparu. Seul témoin : sa petite fille de 4 ans. Suspect n°1 : son mari Jason. Dès que l'inspectrice D.D. Warren pénètre chez les Jones, elle sent que quelque chose cloche : les réticences de Jason à répondre à ses questions, son peu d'empressement à savoir ce qui a bien pu arriver à son épouse "chérie" ... Tente-t-il de brouiller les pistes ou cherche-t-il à protéger sa fille, à …

Mes soldes chez Tape à l'oeil... ou l'art de la divination

Image
Pour ce premier billet depuis ma reprise bloguesque, on va parler de Tape à l'œil, tu sais, cette chaîne de magasin de vêtements pour enfants, sur le compte bancaire duquel tu peux faire virer ton salaire directement deux fois par an, en période de soldes.
En effet, si j'ai manqué d'inspiration ces derniers temps, aujourd'hui, je n'en manque pas : figure-toi que je suis bien remontée.
Je t'explique : si tu me suis sur les réseaux sociaux, tu sais que les soldes représentent deux moments très difficiles à vivre pour l'oursin du portemonnaie. Surtout cette période-ci d'ailleurs car je suis en train de renouveler la garde-robe de la Princesse, avec des vêtements de taille supérieure. Je suis donc à l'affût depuis le 28 juin dernier de tout vêtement plein de mignonnitude et à dominante rose pour vêtir la Princesse lors des prochaines périodes estivales. Je suis par conséquent plutôt patiente puisqu'il s'agit de trouver des vêtements qu'elle n…

Je vais bien, ne vous en faites pas (enfin, si, un peu, ça me ferait ben plaisir quand même)

Image
Qu'il est difficile de revenir ici.

Remarquez, c'était difficile aussi d'en partir : prendre la décision de couper les ponts, comme ça, d'un seul coup, de faire un break à durée indéterminée après 5 années de blog et de se laisser glisser dans cette étonnante facilité qu'est le laisser aller et le silence.

Je sens bien que je vous dois tout de même une explication, après un abandon aussi soudain : hé bien, figurez-vous que l'inspiration a bel et bien déserté mon ciboulot et, non, j'ai eu beau chercher, je crois que je n'avais plus rien à dire. Enfin, aujourd'hui, d'un seul coup, si : vous voyez, j'arrive à pondre quelques lignes et à briser le silence. Qui sait, cela reviendra peut-être... Tout n'est peut-être pas tout perdu.
D'ailleurs, c'est comme ça que l'envie d'écrire ce billet explicatif m'est venue : insidieusement, sans en avoir l'air, comme un truc qui vous chatouille et qui vous trotte dans la tête pendant…

Mes dernières lectures #11

Image
Ces derniers jours, je suis vraiment allée de surprise en surprise en termes de lectures : là où je pensais prendre mon pied, je me suis ennuyée ferme et vice-versa. Comme quoi, il ne faut jamais se fier à la rumeur et toujours se faire sa propre opinion. A méditer dimanche prochain ;-)



"L'effet papillon" de Jussi Adler-Olsen
J'ai lu beaucoup d'avis positifs sur les livres de Jussi Adler-Olsen et ses personnages récurrents : une brigade d'enquêteurs spécialisée dans les cold case, pour moi qui ai quasiment vu tous les épisodes de la série du même nom, une touche d'humour, un gros pavé à lire... Toutes les conditions étaient réunies pour que ce bouquin me plaise. "Marco, un adolescent de quinze ans, a passé toute sa vie au sein d'une bande de jeunes voleurs exploités par son oncle Zola. Un jour, alors qu'il essaie de sortir de la clandestinité, il découvre le cadavre d'un homme, lié à des affaires de corruption internationale, dans le bois…

Rubrique nécrologique de mars

Image
S'il y a un truc dont je n'avais pas besoin ces derniers temps, c'est bien du changement d'heure : j'ai déjà du mal à faire tenir tout ce que j'ai à faire dans 24h, alors avec une journée de 23... Tu l'as compris, je suis encore grave à la ramasse en ce début avril.
Le premier qui me dit que les vacances approchent et que ça va aller mieux, je lui fiche un coup de pelle virtuel : les vacances pour moi, c'est en août. Avant, c'est quedchi, nada, peau de zebi. Et pour le moment, c'est nécro : en mars, avec 4 semaines et demie, j'ai eu le temps de dézinguer du flacon, c'est la raison pour laquelle nous comptons 6 morts au champ d'honneur ce mois-ci.

1er cadavre : la douche crème Sanex Advanced Atopiderm
Je t'ai parlé de cette douche crème en novembre dernier - misère, quand j'y pense, il s'en est passé des choses depuis... mais c'est un autre chapitre, j'y reviendrais - et je t'en ai dit du bien. Il faut dire que le…

Mes dernières lectures #10

Image
J'attendais de terminer un 4ème livre pour vous livrer mon compte-rendu de lecture du mois : du coup, si tout va bien, avec la nécro à venir, vous aurez deux billets à lire cette semaine pour compenser mon silence bien involontaire de ces derniers jours.
Dans cette sélection, il y a du bon, du qui fait du bien, du passable et de l'excellent. De quoi faire, dans tous les cas.



"Les Anges de New York" de R. J. Ellory
Maintenant que vous connaissez mon goût prononcé pour les romans policiers de R.J. Ellory, vous ne serez pas étonnés de constater que j'ai enchaîné deux de ses bouquins à la suite. Pourtant, Les Anges de New York m'a semblé moins addictifs que Vendetta et Les Anonymes, deux livres que j'ai eu beaucoup de mal à lâcher. Du coup, j'hésite à emprunter un autre de ses livres : je crois que je vais laisser passer un peu de temps avant de revenir à cet auteur.  "Frank Parish, inspecteur au NYPD, a des difficultés relationnelles. Avec sa femme, a…

Comment je me suis remise au sport (malgré mon emploi du temps de ministre)

Image
Je ne suis pas une grande sportive, pas du tout même : étant ado, la seule évocation du mot « sport » me fatiguait, c’est dire.
Pourtant, il y a une activité qui m’a toujours plu et que j’ai commencé à pratiquer il y a près de 20 ans : c’est le fitness. A l’époque, on disait l’aérobic (ou la gym parfois). Mes premiers cours, je les ai suivis avec mon double de fac, mon binôme, mon hilarante copine d’université et tous les mardis midi, nous partions armés de nos 4 sacs (2 sacs de cours + 2 sacs de sport) suivre une heure d’aérobic à la halle des sports de l’université. Le mardi étant une journée très chargée pour nous - gastriquement parlant aussi puisqu’on allait manger au Quick le midi, histoire d’être sûres d’avoir quelque chose à éliminer, des fois que - je peux te dire que nous musclions bien souvent en même temps nos zygomatiques : j’ai souvenir de séances passées pliées en deux… de rire.
Mais le temps est venu un jour de quitter la fac et de se décider à bosser : j’ai commencé alo…